« Le premier jour du reste de ta vie »

Ne vous-êtes vous pas déjà réveillés en vous disant ces mots ?

Vous êtes-vous déjà dit : combien de naissances vit-on pour nous-mêmes en une seule et unique incarnation ?

Pour ma part, j’en vis une actuellement, une renaissance, et comme l’enfant tout juste incarné sur Terre, je n’en suis qu’à mes balbutiements… Je repars à zéro.

Vendredi j’ai quitté mon travail salarié pour me consacrer à 100%, que dis-je, à 100 000% à ma petite entreprise, si chère à mon cœur, L’Être en Soi.n. J’ai pris la décision qu’il était grand temps de m’y investir plus à fond, afin de pouvoir vivre tout ce que j’ai dans la tête : vous proposer des ateliers, des stages, des cercles, poursuivre ma formation pour développer (encore et toujours) ma pratique… Tout cela demande du temps et de l’énergie, et je suis vraiment très heureuse de m’accorder cela, de vous accorder cela.

Bien sûr, la prise de décision ne s’est pas faite sans peur aucune, non. J’ai hésité parce que c’est une grosse sortie de zone de confort pour moi. Comment vais-je m’en sortir financièrement ? Vais-je réussir tout simplement ?

Basta. J’ai laissé tomber tous ces questionnements et je me suis connectée à moi-même. J’ai eu ma réponse : « part, et ne revient jamais !! ». J’ai compris qu’il était vraiment temps pour moi de m’aligner à fond avec qui je suis vraiment et ce que je souhaitais en faire !

Oui, c’est une prise de risque. Non, je n’ai plus peur. Oui, je vais connaître des jours plus ou moins difficiles. Non, je ne le ferais jamais à contre cœur. Oui, il va falloir mettre les bouchées doubles pour m’en sortir. Non, je n’hésiterais plus. Je ferais ce qu’il faut pour m’épanouir et faire éclore L’Être en Soi.n « 2.0 ».

Des semaines de travail intensives m’attendent, entre la communication sur mon activité et la programmation de tout ce que j’ai envie de proposer, la poursuite de mes formations et aussi la suite de ma propre exploration de moi-même… Et je suis super fière de me lancer dans cette aventure magique, peu importe les épreuves que j’aurais à traverser, c’est mon choix, et je le trouve très beau.

A l’occasion du Solstice d’Hiver j’ai pris mon carnet et j’ai fait le bilan de mon année 2019. Il y a eu des points faibles certes, des moments plus douloureux à vivre, mais tellement de points forts… Je les retiens tous pour faire mes vœux pour 2020. Quelles évolutions m’attendent encore ?! Je les découvrirais une à une en conservant mes yeux émerveillés. L’école de la vie va continuer de me faire grandir, et j’ai conscience de cette chance.

Et vous, qu’allez-vous tenter pour aller vers ce qui vous correspond le mieux ?